Taï Chi Chuan

 

Tai Chi Chuan «  La boxe du Faîte suprême »

Style de combat classé dans le courant interne (Nei-Jia), au même titre que le Ba-Gua-Zhang et le Xing-Yi-Chuan en raison de ses relations avec le système cosmogonique chinois.

Les séquences de Taï Chi Chuan sont des mouvements lents et harmonieux excluant (sauf pour le style Chen) les techniques rapides et puissantes. Comme pour tous les arts martiaux, l’origine du Taï Chi Chuan se perd dans la nuit des temps et la généalogie des maîtres de l’art reste floue, jusqu’au 19ème siècle.
On dit que le Taï Chi Chuan viendrait de la dynastie Tang (818 – 907) à travers 4 écoles :
- Yu
- Cheng
- Yin 
- Hsu

.La source la plus généralement évoquée cependant est l’ermite taoïste Chan San Feng qui aurait vécu au 13ème siècle dans la province de Hopei, sur la montagne WuSang (1360 – 1644)
Le Taï Chi Chuan s’est développé dans la province de Honan par Wang Zong-Yue qui le passa au clan familial Chen, du village de Chen-Chia-Kon dans le Honan ; il a été longtemps enseigné en secret dans le cadre familial restreint.

De loin, un jeune étranger du nom de Yan-Lu-Chan (1799 - 1872) qui s’étant fait engager comme domestique dans la famille, surpris et épiait les entrainements jusqu’à un jour être admis comme disciple, tellement le vieux Chen-Chang-Hsing (1771 - 1853) fut impressionné par sa volonté d’apprendre et son habileté à copier en secret.
Yan-Lu-Chan fut le premier à modifier la forme initiale du Taï Chi Chuan. Ensuite ses enfants et ses petits enfants suivirent la même démarche. Il existe aujourd’hui 4 grands styles :

Le Chen venu de Chen-WangTing (1587-1664)
Le Sun venu de Sun-Lu-Tang (1860 – 1932)
Le Yang venu du Yan-Lu-Chan (1799 - 1872)
Le 1er style Wu venu de Wu-Yu-Xiang (1812 – 1880) élève de Yang-Cheng-Fu
Le second style Wu venu de Wu-Quan-Hou (1834 – 1902) élève Yang-Pan-Hou, le 1er fils de Yang Lu-Chan

 

 

Unknown Track - Unknown Artist
00:00 / 00:00